L’œuf ne connaît pas la crise de la consommation. Après avoir progressé de 1,9 % en volume et de 3,5 % en valeur sur un an en 2018, les ventes en grande distribution restent sur une dynamique favorable. « Sur le premier semestre, elles augmentent de nouveau de 1,8 % en volume par rapport à l’an passé et la tendance devrait se confirmer en valeur », confirme Philippe Juven, le président du Comité national...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !