Oui à la transition écologique, mais pas au détriment des agriculteurs. Dans une lettre ouverte à Frans Timmermans, candidat désigné comme vice-président de la Commission européenne en charge du « green deal » (projet de transition écologique), le Copa-Cogeca affirme que les agriculteurs européens sont prêts pour cette transition. Mais qu’ils doivent être reconnus et soutenus. Notamment en...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !