Comme leurs clients agriculteurs, les entrepreneurs de travaux agricoles sont préoccupés par la mise en place des ZNT. « C’est d’autant plus compliqué pour nous que les chartes de bon voisinage vont varier d’un département à l’autre, s’inquiète Gérard Napias, le président de la Fédération nationale des entrepreneurs des territoires (FNEDT). Un entrepreneur qui possède une activité...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
37%

Vous avez parcouru 37% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !